RAJ « Photothèque Université de Bejaia

Articles relatifs à ‘RAJ’

Ouverture du Festival national du théâtre universitaire féminin à Bejaia

Ouverture du Festival national du théâtre universitaire féminin à Bejaia

Organisée par le comité universitaire du Rassemblement action jeunesse (RAJ), en collaboration avec les directions des œuvres universitaires de Béjaïa et d’El-Kseur, cette manifestation culturelle qui s’étalera jusqu’au 5 mars est dédiée à la défunte militante féministe et présidente de l’association Tiɣri n Tmeṭṭut (Cri de la femme), Nabila Djahnine.

Le coup d’envoi de la 7e édition du Festival national du théâtre universitaire féminin a été donné hier matin, à l’auditorium Saâd-Djaâfri de l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa. Organisée par le comité universitaire du Rassemblement action jeunesse (RAJ), en collaboration avec les directions des œuvres universitaires de Béjaïa et d’El-Kseur, cette manifestation culturelle qui s’étalera jusqu’au 5 mars est dédiée cette année à la défunte militante féministe et présidente de l’association Tiɣri n Tmeṭṭut (Cri de la femme), Nabila Djahnine, assassinée le 15 février 1995, à Tizi Ouzou, à l’âge de 30 ans.

Une dizaine de troupes, issues de différentes régions du pays, prennent part à cette édition placée sous le thème “La femme combattante et ambitieuse”. Selon les organisateurs de ce festival, 300 participants ont été accueillis dès samedi 29 février dans les résidences universitaires d’El-Kseur et de Béjaïa. Une caravane des troupes participantes a déferlé hier matin depuis le théâtre régional Abdelmalek-Bouguermouh de Béjaïa (TRB) vers la place de la liberté d’expression Saïd-Mekbel.

Outre la présentation de pièces théâtrales, de chants et de récitals poétiques, il y a eu des tables rondes et un débat critique, des expositions et travaux d’ateliers sur le 4e art… Au-delà de l’hommage particulier qu’on veut rendre à toutes les femmes militantes à travers Nabila Djahnine, les objectifs assignés à cet événement culturel sont multiples, expliquent les animateurs du RAJ.

Il s’agit notamment de “donner la possibilité aux femmes de s’exprimer davantage en participant à la promotion de la culture”, “encourager les jeunes femmes, notamment les étudiantes, à dépasser certains tabous de la société”, “contribuer à l’émancipation des femmes en les associant à la prise de décision afin d’instaurer des principes démocratiques, de liberté, de l’équité et d’égalité de sexe” et “découvrir les jeunes talents en créant des espaces de divertissement, d’art et d’échange entre les participants”. Par Kamal OUHNIA le 02-03-2020 11:00, (http://www.liberte-algerie.com/culture/la-7e-edition-dediee-a-nabila-djahnine-334963)

C’est sous le thème « La femme combattante et ambitieuse », que se tiendra la 7ème édition du Festival national du théâtre universitaire féminin qui se déroulera à Béjaïa du 1 au 6 mars. Quelques 300 participants issus de 10 wilayas prendront part à cette édition dédiée à la mémoire de Nabila Djahnine, présidente de l’association Tighri N’tmettuth (Cri de la femme), assassinée le 15 février 1995, à Tizi-Ouzou à l’âge de 30 ans.

Au programme de cette édition préparée par les directions des œuvres universitaires de Bejaïa et El-Kseur en collaboration le comité Raj de l’université, il est prévu des représentations théâtrales , des expositions, des conférences ainsi que d’autres activités liées au 6e art. ( https://www.express-dz.com/2020/03/02/7eme-edition-du-festival-national-du-theatre-universitaire-feminin-en-memoire-a-nabila-djahnine/ )

6e édition du festival du théâtre universitaire féminin

6e édition du festival du théâtre universitaire féminin

La 6e édition du festival national du théâtre féminin universitaire organisé conjointement avec l’association RAJ en collaboration avec la direction des œuvres universitaires le 3 mars a été clôturée jeudi dernier au campus universitaire de Targa Ouzemour. Mis sur pied en hommage à Nabila Djahnine, ce festival vise selon les organisateurs à «faire participer les femmes dans la promotion de la culture et de leur donner la possibilité de s’exprimer davantage». Le but de cette manifestation culturelle est également d’encourager les jeunes femmes surtout les étudiantes «à dépasser certains tabous de la société et la contribution à l’émergence de femmes fortes qui assumeraient leur rôle concrètement dans la société civile, en tant que force de proposition et de mobilisation». Lors de l’édition de cette année, pas moins de neuf troupes théâtrales venues de plusieurs wilayas du pays ont participé aux activités du festival.
Université Abderrahmane MIRA Bejaia. Date : 03 Mars 2019

6 ème Édition du Festival National du Théâtre Féminin Universitaire.

6 ème Édition du Festival National du Théâtre Féminin Universitaire.

La 6 ème édition du festival national du Théâtre Féminin universitaire.
Hommage à nabila Djahnine « la lutte féminine »,
Organisée par l’université A.MIRA. BEJAIA et les directions des œuvres universitaire – Bejaia et El-kseur
et RAJ – comité de l’université de Béjaia.
Date: 03 au 07 mars 2019.